L’Académie des sciences morales et politiques estime que la réforme de l’enseignement des sciences économiques et sociales au lycée est indispensable et urgente. Dans son rapport rendu public, mardi 8 juillet 2008, l’institution décrit un enseignement « gravement défectueux » voire « nocif ».

Les programmes actuels sont jugés trop ambitieux. Selon ce rapport, ils ne permettent pas aux élèves de saisir les enjeux économiques et sociaux de la société. Les rapporteurs dénoncent également une vision très pessimiste de l’économie française à travers le ton des manuels négatif et compassionnel.

L’Académie des sciences morales et politiques préconise de choisir entre une formation citoyenne et une formation intellectuelle mais en aucun cas les deux. Le rapport demande par exemple une séparation de la science économique des autres disciplines des sciences sociales au lycée. De même, les rapporteurs prônent un enseignement de savoirs fondamentaux et non un apprentissage de divers opinions comme c’est le cas actuellement. L’Académie se dit prête à participer à l’élaboration d’un nouveau programme.

Source : AEF