Le ministre de l’Education défend ses réformes

- Les réductions de postes ne doivent pas toucher en priorité les lycées

Interrogé dimanche 6 juillet 2008 sur France Inter, Xavier Darcos a défendu la suppression du samedi matin à l’école avec un possible report des cours le mercredi matin. « Je n’y vois aucun inconvénient, j’y vois même beaucoup d’avantages », a-t-il précisé. Le ministre de l’Education a également affirmé qu’il allait se pencher sur le sort des auxiliaires de vie scolaire (AVS) dont les horaires seront diminués suite à la suppression du samedi matin. Cela ne doit pas entraîner un « dégradation de leurs conditions de travail », a-t-il affirmé.

Sur la réforme du baccalauréat, Xavier Darcos veut d’abord se donner le temps de réformer le lycée avant d’envisager toute modification de l’épreuve. Le ministre se prononce pour un rééquilibrage des filières. Par ailleurs, sur la réforme de la carte scolaire, il juge que le nouveau dispositif est bon même s’il doit encore être ajusté pour éviter les inégalités. Il n’exclut pas à terme la fermeture des établissements qui seraient fortement délaissés. Pour le ministre, cela permettra de « supprimer les points noirs ».

Enfin, sur le budget 2009, Xavier Darcos veut tout faire pour que les réductions d’emplois prévues ne portent pas trop sur le lycée mais plutôt sur les systèmes de remplacement ou les détachements divers. Son souhait est de faire « une école plus énergique, plus tonique sans être plus coûteuse ».

Source : AEF, France Inter

Partagez l'article

Google

Les commentaires sont fermés .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.