La commission Guesnerie remet aujourd’hui, jeudi 3 juillet 2008, son rapport à Xavier Darcos sur l’enseignement des sciences économiques et sociales au lycée. Après avoir étudié les programmes, auditionné 18 personnalités extérieures et s’être rendue dans des classes, la commission conclut que l’enseignement des SES devrait être davantage tourné vers l’acquisition de compétences et de connaissances.

Selon le rapport, les programmes actuels se contentent de traiter des grands thèmes politiques, économiques et sociaux. La commission juge à l’unanimité que les programmes sont trop lourds et ne mettent pas assez en avant les réussites de notre société. Ils abordent des notions trop abstraites et trop compassionnelles.

Les rapporteurs préconisent de reconstruire les programmes qui seraient basés sur l’acquisition des fondamentaux de l’économie et de la sociologie. Il s’agit de mieux valoriser l’enseignement des SES afin de faire de la série ES une voie d’excellence. Enfin, la commission souhaite étendre les sciences économiques et sociales aux classes de seconde.

Source : AEF