Premier bilan de l’assouplissement de la carte scolaire dans les lycées parisiens

- 80% des élèves ont été admis dans l'établissement de leur choix

Le rectorat de Paris a présenté lundi 30 juin 2008, le premier bilan de l’assouplissement de la carte scolaire dans les lycées parisiens. Les 11 500 élèves de seconde générale et technologique ont ainsi été affectés dans les 73 lycées de la Capitale pour la rentrée 2008-2009. Chaque élève avait la possibilité de formuler jusqu’à dix souhaits d’établissement, y compris en dehors de son district habituel. Au total, 60 000 vœux ont été émis et gérés par informatique sur la base de points attribués en fonction de critères liés au livret scolaire, à la proximité géographique, au regroupement de fratrie ou aux bourses.

Selon le rectorat, le logiciel appelé « Afelnet » a permis à 80% des élèves d’obtenir leur premier choix et 85% au moins leur premier ou deuxième choix. Michel Moreau, inspecteur d’académie en charge du second degré à Paris, a précisé que ce nouveau système d’affectation avait généré « moins d’une centaine d’erreurs » qui vont être regardées « au cas par cas » et faire l’objet « d’ajustements ».

Maurice Quenet, recteur de l’académie de Paris, s’est félicité des choix cohérents effectués par les familles. Le syndicat des personnels de direction (SNPDEN) reconnaît un système plus transparent. La FCPE parle d’un dispositif plus équitable tandis que le rectorat souligne davantage de mixité sociale avec cet assouplissement de la carte scolaire.

Source : Le Monde, Le Figaro, AEF

Partagez l'article

Google

Les commentaires sont fermés .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.