La crise au CNRS pourrait se débloquer

- Les syndicats de chercheurs ont été reçus par Valérie Pécresse

Valérie Pécresse a reçu jeudi 26 juin 2008, les syndicats de chercheurs qui s’opposent depuis plusieurs jours à la réforme du Centre national de la recherche scientifique (CNRS). La ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, désireuse de résoudre la crise, a cédé sur deux points essentiels de la discorde.

Les syndicats ont obtenu que l’égalité des disciplines soit préservée. Valérie Pécresse leur a garanti qu’il n’y aura pas d’instituts nationaux « phares » et d’autres de seconde zone parmi les cinq entités créées (mathématiques, physique, chimie, écologie et biodiversité). La ministre revient également sur l’idée de la nomination des directeurs de laboratoires par l’Etat. Ils continueront à être désignés par le CNRS au nom de l’indépendance des travaux et des personnels par rapport au pouvoir politique.

Les chercheurs en colère ont reconnu des avancées mais maintiennent la pression. Ils menacent toujours de bloquer le prochain Conseil d’Administration du CNRS en attendant un nouveau texte. De même, des inquiétudes persistent sur le nombre de postes et sur les budgets qui leur seront accordés dans la prochaine loi de finances.

Source : Libération, France Info, AEF

Partagez l'article

Les commentaires sont fermés .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.