Dans une lettre adressée à la CFDT, Xavier Darcos annonce qu’il va amender le projet de loi sur le droit d’accueil des élèves en primaire les jours de grève. Il s’agit de permettre aux enseignants grévistes de se déclarer autrement qu’individuellement.

Dans le projet de loi initial, chaque enseignant gréviste devait informer l’administration de son intention de prendre part au mouvement social au moins 48 heures avant. Pour répondre à la demande de la CFDT, le ministre envisage plutôt une négociation avec les syndicats pour aboutir à une déclaration collective du nombre total de grévistes afin de permettre aux communes d’organiser l’accueil des élèves.

La CFDT se félicite de l’ouverture du ministre et de sa volonté de dialogue social. Le projet de loi amendé doit être examiné par le Sénat le 25 juin prochain.

Source : 20 minutes, AFP, AEF