Premier coup d’éclat : pour l’instant, la validation des dossiers de 1130 stagiaires de l’académie de Toulouse reste en suspens.

Et ce n’est pas tout ! Outre la création de leur BLog, les formateurs défilent dans les rues !

Ils ont également un appui solide : Monique Iborra, députée de la Haute-Garonne, 1ère Vice-présidente de la Région Midi-Pyrénées, a carrément écrit lundi dernier une lettre à Xavier Darcos, où elle écrit que « les IUFM ont montré le rôle essentiel qu’ils jouent dans la formation initiale et continue des enseignants. »

Et que le « niveau de recrutement à Bac + 5, fût-il suivi du compagnonnage, ne peut remplacer la nécessaire formation à ce métier  » -qui donc ne peut être assurée que par les IUFM.

Etes-vous d’accord avec ce point de vue ?