Vous êtes 1050 à nous avoir répondu et et le résultat est limpide : près de 60% d’entre vous sont contre le recrutement des enseignants à un niveau master !
Il est vrai qu’on est en droit de se poser des questions sur cette mesure, qui sera appliquée dès 2010.

Le master fait-il le bon pédagogue ?

Martin Vidberg, enseignant, fameux inventeur des « patates », en doute dans son Blog, dans un billet daté du 29 mai. « Personnellement, je me suis ennuyé 3 ans sur les bancs d’une fac de géographie. Je n’aimais pas du tout cela : j’avais envie de devenir instituteur ».

Il voulait devenir instituteur : c’était son rêve. C’était sa vocation. Il ne souhaitait pas poursuivre de longues études. Des profils comme le sien, pourtant passionnés par leur travail et bons enseignants, ne pourront donc bientôt plus être candidats au professorat des écoles ?

« Cela me met mal à l’aise » dit-il. Ce qui ne l’empêche pas de garder son humour et de troquer son désarroi contre de désopilantes « patates » – surdiplômées…