Une trentaine de lycéens et professeurs du lycée Pablo-Picasso d’Avion, près de Lens, ont passé, jeudi 1er avril, une troisième nuit dans leur établissement. Depuis deux mois, ils multiplient les actions. « Nous ne voulons pas d’une éducation à deux vitesses et nous voulons défendre le service public », dénoncent-ils.

Ils protestent contre la disparition de la filière littéraire dans leur établissement et la suppression de six postes d’enseignants à la rentrée prochaine. Une des raisons invoquées par le rectorat : la baisse démographique. Une délégation a été reçue mardi 29 avril, mais dans l’attente de réponses concrètes, la mobilisation continue.

Source : 62actu.net, La Voix du Nord