Apprendre la division en CE1 est un pari impossible

- C’est l’avis de Roland Charnay, ancien formateur à l'IUFM de Lyon, qui pilotait la commission ''mathématiques'' d'élaboration des programmes de 2002

Apprendre la division en CE 1. C’est l’une des mesures prévues dans les nouveaux programmes du primaire qui doivent entrer en vigueur en septembre. Auparavant, la division était « approchée » en fin de CE 2, et apprise en CM 1. Ainsi, les élèves devront savoir diviser par 2 et par 5 des nombres inférieurs à 100. Ce projet soulève un tollé dans les écoles primaires. Elles ont jusqu’à cette semaine pour l’examiner et transmettre leurs réactions à leurs inspecteurs.

A l’école élémentaire Jules-Ferry A de Clichy (Hauts-de-Seine), qui abordait le sujet samedi dernier, les voix sont unanimes : « quel leurre de faire croire aux parents que les enfants réussiront mieux, en 24 heures par semaine au lieu de 26, avec un programme beaucoup plus lourd, et dans toutes les matières, un apprentissage mécanique, rabâché, désincarné, souvent plus précoce ? « .

Pour Roland Charnay, ancien formateur à l’IUFM de Lyon, qui pilotait la commission « mathématiques » d’élaboration des programmes de 2002 et signataire de la pétition de dix-neuf syndicats et mouvements pédagogiques réclamant un moratoire, « on revient en force à un strict enseignement de techniques, au détriment de la compréhension et de l’intelligence de l’enfant ». « C’est particulièrement contre-productif en maths : la répétition ne suffit pas. Si l’on ne comprend pas, on n’apprend pas », précise-t-il. Et de conclure, « poser une division suppose des connaissances qu’un enfant de 7-8 ans n’a pas (…) Toutes les études le montrent, c’est un pari impossible ».

Ce n’est pas l’avis de Xavier Darcos qui souhaite un « retour aux fondamentaux ». Par l’application de ces nouveaux programmes, le ministre veut que les petits Français sortent du primaire en sachant lire, écrire, compter, sans laisser 15% des élèves sur le bord du chemin.

Source : Le Parisien

Partagez l'article

Les commentaires sont fermés .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.