La Préfecture d’Ille-et-Vilaine a décidé de régulariser mercredi 12 mars 2008, « à titre exceptionnel et humanitaire » un jeune ressortissant angolais élève d’un lycée de Rennes. En effet, arrivé seul en France, en avril 2007, ce jeune homme scolarisé depuis septembre, avait été interpellé dans le métro le 4 mars dernier. Selon la préfecture, la carte d’identité présentée était « un faux document ».

Selon celle-ci, Julio avait 16 ans. La préfecture a estimé au contraire qu’il était majeur. Pour cela, elle s’est appuyée sur un test osseux. En effet, il a dû se soumettre à un examen médical et à une radiographie osseuse. Le médecin a conclu qu’il avait « un âge supérieur à 18 ans ».

Pour les autorités, Julio était donc majeur et expulsable du territoire. La préfecture a alors pris un arrêté de reconduite à la frontière. Plusieurs centaines d’élèves et des enseignants de son lycée ont donc multiplié les manifestations depuis une semaine afin d’annuler cette décision. Et ils ont eu raison. Leurs actions ont convaincu les autorités.

Source : Ouest France