« S’il n’y avait que les élèves », blog de Libé rédigé par deux enseignants, comprend à la date du 10 février un petit billet qui vaut le détour. Le billet donne l’extrait d’une lettre adressée par le recteur de Créteil aux enseignants…retraités !

Que dit cette lettre en substance ? Les enseignants retraités ont « la possibilité de reprendre une activité enseignante au sein des collèges et des lycées de l’Académie ». Elle peut être « exercée pour quelques heures hebdomadaires sur des suppléances de courte ou de moyenne durée », car elle est « compatible avec la condition de retraité de la fonction publique ».

Or Guillaume, le rédacteur du billet, tient à indiquer que l’heure de vacation justement est payée « au plus bas tarif des heures d’enseignement : 28 euros ». C’est-à-dire bien moins chère qu' »une heure supplémentaire d’un prof titulaire en activité ».

28 euros l’heure pour un enseignant expérimenté, est-ce bien raisonnable ?