« C’est à l’école que se construira la société de demain », a affirmé, mardi 8 janvier 2008, Nicolas Sarkozy lors de sa conférence de presse. Il a prôné une « école du savoir, de la civilité, du respect de la culture, où l’on applique la curiosité intellectuelle, la politesse, le civisme… »

Pour le chef de l’Etat, « l’école primaire est une priorité, elle a été trop longtemps délaissée sans savoir que son affaiblissement est la cause principale de l’échec au collège. » Et d’ajouter que le « débat sur l’école n’est pas seulement une question de statut. » « L’école doit devenir l’affaire de tous et pas seulement des spécialistes », a-t-il insisté.

Par ailleurs, « en 2008, on sélectionnera les dix premiers grands projets de rénovation universitaire qui témoigneront de notre ambition dans ce domaine », a annoncé le président de la République. « Les sites seront majoritairement choisis parmi les universités vétustes ». Cette opération « sera financée grâce aux 3,7 milliards tirés de la vente d’une partie du capital d’EDF », a ajouté Nicolas Sarkozy.

Source : Les Echos, AEF