La secrétaire d’Etat à l’Ecologie, Nathalie Kosciusko-Morizet, s’est dite hier lundi 7 janvier 2008, « favorable à l’interdiction à la vente » des téléphones portables destinés aux très jeunes enfants et a plaidé pour que leur usage soit interdit dans les écoles. « Je comprends que les parents aient envie de joindre les enfants, par exemple à la sortie de l’école pour savoir où ils sont, mais je trouve qu’on devrait interdire l’usage du téléphone en maternelle et en primaire au moins, à l’intérieur de l’enceinte de l’école, c’est à dire non seulement dans les classes mais aussi dans la cour de récréation », a-t-elle déclaré sur RMC.

« Je souhaiterais qu’on soit plus directif sur l’interdiction de l’usage du téléphone dans les écoles », a également précisé la secrétaire d’Etat. Elle a d’ailleurs adressé un courrier en ce sens à Xavier Darcos plaidant pour « une mesure un peu forte, un peu nationale » qui « serait utile », selon elle, pour ne pas laisser les chefs d’établissement en première ligne sur cette délicate question. En effet, « actuellement, ça relève du chef d’établissement », a-t-elle expliqué, et « certains disent qu’ils n’ont pas le pouvoir de négociation » pour interdire le téléphone portable à l’école.

Source : AP, Le Nouvel Obs