Michel Rocard, membre de la commission Pochard sur le métier d’enseignant, s’est déclaré favorable à ce que des cours d’économie soient dispensés dès le collège. Dans un communiqué commun avec l’Association des professeurs des sciences économiques et sociales (Apses), il préconise ainsi « qu’un enseignement de sciences économiques et sociales soit dispensé à l’ensemble des élèves du secondaire ». L’ancien Premier ministre a en effet reçu lundi 7 janvier 2008, l’association durant plus d’une heure à son domicile.

Selon Sylvain David, président de l’Apses, lors de cette rencontre, Michel Rocard lui a présenté ce « pré-projet », qui « sous réserve de discussions ultérieures avec les autres membres de la commission », devrait figurer dans le rapport final de la commission attendu dans les prochaines semaines. Sylvain David s’est dit satisfait de cette entrevue. Selon lui, elle a permis à Michel Rocard de « complètement corriger le tir » et de « se réconcilier avec les professeurs de SES », suite à ses propos qui avaient choqué les enseignants de cette discipline le 29 octobre 2007.

Il avait en effet qualifié cet enseignement de « catastrophe ambulante », « responsable du blocage du dialogue social dans notre pays ». Selon l’Apses, cette matière est actuellement enseignée en première et terminale ES, ou en option en seconde (2h30 hebdomadaires). Seuls 43% des élèves la choisissent en seconde.

Source : France Info, Les Echos, Le Figaro