Le rapport de l’IGEN sur la série scientifique au cycle terminal du lycée, publié le 21 décembre 2007, « contient des constats partagés par tous les acteurs de la communauté éducative mais en déduit des propositions inappropriées et en décalage avec les attentes des lycéens », a indiqué l’UNL, lundi 7 janvier 2008, dans un communiqué. Pour l’association lycéenne, il entraîne « une réduction de l’offre de formation pour les lycéens ».

L’UNL « constate que le contenu de ce rapport n’est pas à la hauteur des attentes qu’il pouvait susciter ». Elle estime que les conclusions sont « contradictoires » : le rapport propose par exemple une « organisation du lycée autour d’un tronc commun et d’enseignements de spécialité alors que les auteurs estiment dans le même temps que cette proposition ne répondra évidemment pas aux problèmes actuels de la filière scientifique ».

Source : AEF