Eric Gross, inspecteur général de l’Education nationale, a remis mercredi 26 décembre 2007, aux ministres de la Culture, Christine Albanel, et de l’Education nationale, Xavier Darcos, un rapport sur « l’éducation artistique et culturelle ». Selon son auteur, il s’agit de « donner à la société française l’impulsion décisive pour qu’elle accorde, dans l’éducation de ses jeunes, la même place à la culture et aux arts que celle qu’elle a fini par accorder au sport ».

Ainsi, le rapport recommande de « créer un enseignement obligatoire d’histoire des arts ». Toutefois, constatant la surcharge des programmes scolaires, Eric Gross écarte la création d’une discipline nouvelle. Il propose donc « un parcours trouvant ses points d’appui et ses points d’accroche dans différentes disciplines et mobilisant la coopération des professeurs de ces disciplines ». Lettres, langues, histoire, philosophie et même sciences seront mises à contribution.

Pour les enseignants, le rapport met l’accent sur la formation initiale et continue. Il propose de les sensibiliser, en commençant par évaluer, dans les concours de recrutement (professorat des écoles, Capes, agrégation), « les compétences des candidats dans le domaine artistique et culturel ». Il recommande également la création d’un Capes et d’une agrégation d’histoire de l’art afin de constituer un vivier de formateurs.

Par ailleurs, il faudrait, selon l’auteur, accorder la gratuité de l’accès aux musées et monuments nationaux pour les professeurs. Enfin, en dehors de l’école, le rapport suggère que les familles puissent utiliser le chèque emploi service ou bénéficier de crédit d’impôt pour des cours de pratique artistique.

Source : 20 minutes, Le Monde, TV5 Monde