Fonction publique : les syndicats déçus de la première séance de négociations salariales

- Le ministre de la Fonction publique plaide pour des mesures catégorielles et non pour une augmentation générale

Les syndicats de fonctionnaires sont sortis déçus lundi 17 décembre 2007, de la première séance de négociations salariales avec le gouvernement et ont menacé d’une nouvelle journée de grève en janvier. « On sort avec une grande déception des propositions du ministre, qui a refusé de parler du point d’indice », a déclaré Patrick Gonthier, de l’UNSA-Education. « On discutera de la revalorisation du point d’indice pour 2008 à partir du 15 janvier », a précisé Eric Woerth à l’issue de cette rencontre. « On va augmenter le point d’indice en 2008 », a-t-il ajouté.

Problème, les fédérations de fonctionnaires veulent une hausse qui compenserait la baisse de pouvoir d’achat qu’auraient subie les fonctionnaires ces dernières années. Déjà le matin, le ministre du Budget et de la Fonction publique s’était prononcé sur France 2 contre « une augmentation générale » des rémunérations des fonctionnaires qui serait une « augmentation anonyme ». Selon Eric Woerth, « il y a beaucoup (…) de fonctionnaires, 75% qui ont bénéficié à un titre ou à un autre d’augmentations qui ont été très au-delà du chiffre de l’inflation ». Il plaide plutôt pour des « mesures catégorielles ».

Le ministre a précisé que 24% des cinq millions d’agents (toute forme de fonction publique confondue) avaient perdu plus de 6% de pouvoir d’achat depuis six ans. Pour ces derniers, il a donc présenté aux syndicats, un mécanisme qui leur permettra de rattraper ce retard. « Nous avons des marges pour financer ce plan, notamment dans le redéploiement des montants dégagés par le non-remplacement partiel des fonctionnaires partant à la retraite. L’essentiel, c’est qu’aucun fonctionnaire ne voie son pouvoir d’achat s’éroder », a-t-il expliqué.

Pour le ministre, le pouvoir d’achat des fonctionnaires « passe aussi par le paiement progressif des heures supplémentaires, le rachat des comptes épargne-temps ou des RTT ». Selon les syndicats, le ministre a effectivement proposé la mise en place d’un dispositif individuel pour garantir le pouvoir d’achat des fonctionnaires. Selon Gérard Aschieri, secrétaire général de la FSU, « on traite le symptôme mais pas le virus ».

Outre la réunion annoncée pour la mi-janvier, Eric Woerth a précisé que plusieurs rendez-vous seront pris au cours des premiers mois de l’année pour discuter, dès les mois d’avril ou de mai prochains, du cadrage de l’évolution des rémunérations des fonctionnaires dans le projet de budget pour 2009.

Source : AP, Libération, Le Monde

Partagez l'article

Les commentaires sont fermés .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.