Dans la fonction publique, le salaire moyen par tête devrait seulement suivre l’inflation en 2006, selon l’édition 2007 de l’enquête Insee sur les salaires en France, rendue publique aujourd’hui jeudi 29 novembre 2007. Cette enquête propose également une analyse étalée sur cinq ans, de 2000 à 2005.

Au cours de cette période, la fonction publique hospitalière a bénéficié d’une augmentation de 0,3% par an, alors que pour la fonction publique territoriale, elle n’est que de 0,2%. La fonction publique d’Etat a vu son salaire net moyen baisser de 0,1% sur la période. Les salaires nets du secteur privé ont pour leur part augmenté en moyenne de 0,5% par an en euros constants pour les postes à temps complet.

Enfin, lors de cette étude, l’Insee a constitué un panel d’agents civils de la fonction publique d’Etat. L’objectif étant de suivre leurs carrières et leurs progressions salariales individuelles, sur la période 1978-2005. Ainsi, « pour les agents entrés en 1983 et présents en 2005, le salaire net moyen a progressé de 70% en euros constants, soit une progression annuelle de 2,4% », indique l’enquête.

Par ailleurs, parmi les agents entrés en 1997 en catégorie B et présents 8 ans plus tard, 41% ont été promus en catégorie A. La proportion équivalente n’était que de 24% pour ceux entrés en 1983.

Source : insee.fr