L’école finlandaise intéresse fortement Xavier Darcos. Le ministre de l’Education a ainsi entrepris un voyage en Finlande consacré aux rythmes scolaires, à l’apprentissage de la langue et aux activités extrascolaires. Il a donc rencontré lundi 26 novembre 2007, des directeurs d’établissements primaires et secondaires ainsi que des représentants de l’Etat. Le ministre s’est dit « étonné » par l’école finlandaise qui « produit des résultats nettement meilleurs » que l’école française avec moins d’heures d’enseignement.

« En France, on revient à toujours plus de moyens, d’heures, de contraintes. Ici, on fait différemment avec de meilleurs résultats », a souligné le ministre. Xavier Darcos a précisé que « les modes opératoires strictement scolaires en Finlande – autonomie des écoles, absence d’examens ou de préscolarisation, redoublement quasi inexistant, beaucoup moins d’heures d’enseignement – produisent des résultats nettement meilleurs ». Il a donc estimé de son « devoir de savoir si nous ne perdons pas un peu de compétitivité » face aux autres pays européens.

La Finlande est l’un des pays de l’OCDE où les élèves ont le moins d’heures d’enseignement effectives, la France comptant à l’inverse parmi les Etats où les programmes sont les plus lourds. De 7 à 14 ans, les élèves finlandais reçoivent un total de 5 713 heures d’enseignement, contre 7 750 en France.

Source : Les Echos