Le principal adjoint du collège Pablo Neruda de Pierrefitte, en Seine-Saint-Denis, a été poignardé samedi soir dans l’enceinte de l’établissement. Vivant dans un appartement de fonction au sein de l’établissement, il aurait été grièvement blessé à coups de couteau alors qu’il venait de surprendre une ou plusieurs personnes entrées par effraction dans les locaux.

M. Abdallah était hier à la mi-journée « en réanimation dans un état grave » à l’hôpital Beaujon à Clichy (Hauts-de-Seine), selon l’Assistance publique-Hôpitaux de Paris, qui gère cet établissement. Toutefois, le pronostic vital ne serait plus engagé, a indiqué le cabinet du ministre de l’Education. Xavier Darcos, qui a condamné « avec la plus grande fermeté cet acte criminel », a dit apporter « le soutien et l’aide de l’institution scolaire à la victime et à sa famille. »

Nicolas Sarkozy a demandé dimanche 11 novembre 2007, une réunion des responsables du collège sur le thème de la sécurité, selon un communiqué du porte-parole de l’Elysée David Martinon. Le chef de l’Etat a souligné « la difficulté de la mission des personnels de direction des établissements scolaires ».

Source : Europe 1, Reuters