Xavier Darcos a indiqué mardi 6 novembre 2007 sur Radio Classique qu’un accord avec les partenaires sociaux était envisageable « l’année prochaine » pour la mise en place d’un accueil des élèves en cas de grève par les enseignants du primaire. « Je pense qu’on arrivera assez rapidement à un accord », a assuré le ministre. « Le service minimum dans l’Education nationale ne peut être que l’accueil des élèves », sans obligation d’assurer les cours, a-t-il précisé.

Par ailleurs, interrogé par un sénateur sur « l’accueil des enfants de deux ans », Xavier Darcos a déclaré que « l’accueil des enfants de moins de trois ans ne peut consister uniquement en une scolarisation dans les formes traditionnelles ». Il a précisé que son « sentiment sur cette question a évolué » et qu’il n’est « pas sûr que la scolarisation précoce soit toujours avantageuse ». « Les évaluations à l’entrée en cours préparatoire mettent en évidence un effet très légèrement positif de la fréquentation précoce de l’école, mais pour les seuls élèves scolarisés en ZEP », a-t-il ajouté.

Source : Le Figaro, AEF