Hautes-Alpes : Autoriser ou non le portable dans les établissement scolaires

- Les chefs d'établissement cherchent la bonne solution

Autoriser ou non le portable dans les établissement scolaires ? Telle est la question que se pose plusieurs collèges du département des Hautes-Alpes. « Pour nous, le portable a deux visages, explique Yves Mangin, proviseur du collège de Fontreyne à Gap. D’un côté, il est sécurisant puisqu’il permet de téléphoner à ses parents. En revanche, dès que le téléphone permet de visionner des films ou des images dégradantes, là on tombe sous le coup de la loi ».

Au-delà du téléphone en lui-même, ce sont donc surtout les nouvelles fonctions d’appareil-photo et de vidéo de ces objets qui sont visées. Ainsi, au collège Vauban à Briançon, le portable « et tous les objets qui n’ont pas de rapport direct avec la scolarité » sont totalement interdits. « Ce n’était plus gérable », indique Josiane Radondy, la principale de l’établissement. « Il y avait des gamins qui envoyaient des SMS pendant les cours. » L’établissement a donc choisi l’interdiction totale et la confiscation du téléphone en cas d’utilisation. Le collège des Garcins à Briançon agit de manière similaire.

Le règlement intérieur, voté il y a trois ans, stipule que « tout objet qui n’est pas nécessaire dans l’exercice de l’enseignement est interdit ». « En réalité, les enfants les ont au fond du sac, mais ne les allument pas. Si on les prend en faute, le portable est confisqué et remis aux parents », explique Mme Leforestier, principale adjointe. Pour les principaux, les portables n’ont pas réellement de raison d’être au collège. « C’est un objet qui suscite la convoitise et qui risque d’être volé », explique Michel Mouront. Et le principal du collège Mauzan d’ajouter : « Le seul intérêt d’avoir un téléphone portable, c’est pour prévenir les parents en cas d’urgence. Mais ça, nous savons le faire ».

Source : Le Dauphiné Libéré

Partagez l'article

Les commentaires sont fermés .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.