Une nouvelle matière au collège et au lycée : le bonheur

Non, ce n'est pas une plaisanterie. Le Figaro rapporte aujourd'hui qu'une école allemande a inscrit dans ses programmes le bonheur comme discipline enseignée, au même titre que l'allemand, les maths, l'histoire...

L’école Willy-Hellpach à Heidelberg a inauguré cette année ses cours de bonheur. Afin de les élaborer, le directeur de l’école a pris les choses très au sérieux : il a fait appel à des comédiens, à des sportifs, des médecins… Ce sont donc ces intervenant, bénévoles, qui donnent les leçons aux élèves – une cinquantaine pour le moment- ayant choisi l’option. Sans oublier le directeur de l’école, lui-même professeur de bonheur…
Le ministère de l’Education du Land du Bade-Wurtemberg est intéressé par l’initiative, et les élèves eux, sont enchantés. Ils peuvent également choisir cette matière au bac, une matière qu’ils jugent bien évidemment moins stressante que les autres. Toutefois, les élèves ayant choisi l’option, reconnaissent ne pas s’attendre à être, en fin d’année, plus heureux que les autres…

Au cours de la scolarité dans le secondaire, ce ne serait peut-être pas si mal pour les élèves français de pouvoir tenter aussi l’expérience du cours de bonheur.

Mais le fin du fin, ne serait-ce pas tout simplement que les cours traditionnels soient tels que les suivre devienne un …pur bonheur ?

Partagez l'article

6 commentaires sur "Une nouvelle matière au collège et au lycée : le bonheur"

  1. caramel  18 octobre 2007 à 10 h 35 min

    des cours de bonheur ?? c’est n’importe quoi ! le bonheur, c’est une notion à aborder en cours de philosophie, sinon, je ne vois pas très bien ce que l’on peut raconter là-dessus… mais les élèves seront contents : ça leur fera une matière "cool" au bac…Signaler un abus

  2. toit  26 octobre 2007 à 17 h 42 min

    Voilà une idée originale et combien souhaitable. Trop souvent le manque de joie de vivre se ressent chez les gens, et surtout chez les jeunes désabusés face à un environnement défavorable à leur épanouissement. Risque de ne pas trouver de travail bien que les années d’études leur ont permis d’être bardés de diplômes de bon niveau. Inquiétude due au réchauffement de la planéte qui pourrait entraîner de graves lésions pour la santé et l’environnement.. Oui il faut leur donner le goût de vivre et de l’espoir pour affronter la vie qui n’est pas un long fleuve tranquille certes mais qui vaut le coup d’être vécue!Signaler un abus

  3. omar  26 octobre 2007 à 18 h 01 min

    sauf erreur, cet ensegnement fais l’objet d’une évaluation : cela me laisse songeur, pour ne pas dire inquietSignaler un abus

  4. francoise  31 janvier 2008 à 16 h 30 min

    Depuis maintenant 3 ans nous mettons en ligne les témoignages ,mémoires, des enseignants qui oeuvrent en ce sens dans les établissements scolaires de Franceainsi que des articles et reportages: cours de relaxation , de gestion du stress et de préparation aux examens par la sophrologie, de yoga, option tai chi chuan au bac…Même si les projets n’atteignent jamais ce qui se passe dans le monde anglo-saxon…
    Voir à ce sujet notre dossier COURS DE BONHEUR
    Nous sommes bénévoles ,parents et enseignants
    http://www.ecole-et-relaxation.comSignaler un abus

  5. DOMINIQUE  13 juillet 2008 à 19 h 34 min

    Je trouve vraiment formidable que l’on enseigne le bonheur dans certaines écoles. Les enfants et les adolescents ont besoin de bases pour réussir leur vie et non réussir dans leur vie. Il n’y a pas que la vie professionnelle qui compte mais aussi la vie sentimentale, sociale et le bien être. Si on peut leur donner des conseils pour être heureux alors pourquoi pas ?Signaler un abus

Les commentaires sont fermés .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.