Pas de cours le samedi pour des élèves meilleurs ?

Jeudi 27 septembre, Xavier Darcos annonçait simultanément la fin des cours le samedi à l'école primaire et au collège. Dès la rentrée 2008, la mesure sera effective à l'école. Ce n'est qu'en 2009 qu'elle devrait l'être au collège -les concertations avec les syndicats n'ayant pas encore commencé.

Les élèves de primaire n’auront donc dès septembre 2008 plus cours ni samedi, ni mercredi, et ils auront deux heures de cours en moins par semaine.
Deux questions se posent : tout d’abord, est-ce bien raisonnable de supprimer deux heures de cours, quand autant d’élèves sortent de l’école primaire sans maîtriser la lecture, ni l’écriture ? Les chiffres sont alarmants : Bruno Racine, interrogé sur notre site, citait pour 2007 celui de « 40% d’élèves qui parviennent à la fin du primaire avec des acquis en lecture, écriture et calcul très fragiles, voire inexistants ». Par ailleurs, l’ANLCI (Agence nationale de lutte contre l’illettrisme) publie sur son site le chiffre effarant suivant : « 9% des 18-65 ans vivant en France métropolitaine et ayant fait leur scolarité en France sont illettrés ».

Aussitôt pointe la seconde question : le nombre d’heures de cours n’aurait-il aucune incidence sur le niveau ? La France est en effet l’un des pays de l’OCDE où le nombre d’heures de cours est le plus élevé, comme en témoigne le rapport 2007 Regards sur l’éducation de l’OCDE : les enseignants du « primaire donnent annuellement 115 heures de plus que la moyenne des pays de l’OCDE. Les élèves en France, quant à eux, passent plus de temps en cours par rapport à la moyenne des pays de l’OCDE, et cela aussi bien dans le primaire que dans l’enseignement secondaire ». Et pourtant, les résultats sont bien piètres.

En Finlande, les heures de cours sont moins nombreuses et les résultats meilleurs qu’en France. La France ne pourrait-elle imiter ce modèle ?

Partagez l'article

6 commentaires sur "Pas de cours le samedi pour des élèves meilleurs ?"

  1. Nina  2 octobre 2007 à 13 h 50 min

    pas cours le samedi, c’est tant mieux ! les enfants sont épuisés par ces semaines qui n’en finissent pas, et ce n’est pas cela qui les fait progresser…
    idem pour le collège : à quoi servent ces emplois du temps démesurés, quand dans beaucoup de collèges, les heures de cours sont souvent des heures de garderie ?
    le pb, ce n’est pas la quantité, mais la qualitéSignaler un abus

  2. NANO  2 octobre 2007 à 18 h 47 min

    6 heures de cours par jour pour un enfant … c’est trop !
    24 heures par semaine, ce sera mieux à condition que les cours soient bien équilibrés et entrecoupés de récréations, de jeux, même éducatifs, de sport de détente …
    Resteront à organiser au mieux le mercredi (à l’aide d’associations ?) et le samedi (sport et révision des travaux de la semaine), en espérant que le dimanche sera pris en charge par les parents qui feront en sorte que leur enfant se détende, en famille, et revienne reposé (et heureux) le lundi à l’école !

    Signaler un abus

  3. Agnès  3 octobre 2007 à 6 h 43 min

    Suppression de postes, suppression d’heures d’enseignement. Quand va-t-on cesser de jouer sur les quantités et de ne jamais jouer sur la qualité ? Signaler un abus

  4. Anne-Sophie  6 octobre 2007 à 15 h 02 min

    Et la chronobiologie ? Tout le monde semble faire la sourde oreille au fait que les réveils et couchers réguliers sont nécessaires à l’attention des enfants. Pourquoi ne pas mieux répartir les horaires sur la semaine ( 4h par jour sur 6 jours)?Signaler un abus

  5. CHE  7 octobre 2007 à 17 h 10 min

    Très belle annonce… Reste à savoir comment ils vont faire..
    L’école restera ouverte le samedi? qui accueillera? Les municipalité? Il y a quelques années il y avait ARVEJ.. quand les crédits du Ministère de la Jeunesse et des sports ont disparu.. fini ARVEJ

    – 72 heures de moins par an.. Je suis pour.. mais que fait on des programmes 2007 qui sortent à peine des imprimeries.. On fait tenir en 72 heures de moins?

    – A l’assemblée, Notre ministre a expliqué que les Maire pouvait rerépartir les 24 heures sur 4 jours et demi si cela les arrangeait.. Orphelins de 16 h 30 disait notre président qui deviennent des orphelin de 16 H?

    – Et les profs? ils restent à 27 heures.. Ils devraient faire du soutien pour les enfants en difficultés.. Donc les meilleurs des gamins rentrent chez eux après 6 heures de travail.. les autres, plus fragiles, restent pour une journée plus lourde?

    – Et si il n’y a pas assez de gamins en difficultés pour "occuper tous les profs de l’école pour qu’ils fassent leurs heures? On en tire quelques uns au sort?

    Non.. comme d’habitude.. Un vrai problème.. Une semaine trop lourde.. Une réponse marketing pour "faire réforme" et les gamins trinquent au final.. La fatigue des gamins, réelle, ne devrait pas devenir un élément de marketing politique.. c’est vraiment irresponsable.
    Signaler un abus

Les commentaires sont fermés .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.