Budget stable pour l’enseignement scolaire, en hausse pour le supérieur

- La suppression de 11 200 postes dans l’Education nationale est maintenue

22 900 postes de fonctionnaires ne seront pas remplacés, dans le budget 2008, a annoncé mardi 25 septembre 2007, François Fillon. Les ministères de l’Education (-11 200), de la Défense (-6 037) de l’Economie et du Budget (-2 830) et de l’Intérieur (-2 306) sont les plus touchés par les suppressions de postes. Selon l’annonce du Premier ministre, l’Enseignement scolaire bénéficiera d’un budget de 59,26 milliards d’euros, stable par rapport à l’année dernière (-0,005%). Cela représente 22% du budget de l’Etat.

96% de ces crédits sont affectés à la rémunération de 1,1 million de fonctionnaires. Une enveloppe de 140 millions d’euros sera affectée au paiement en heures supplémentaires défiscalisées des enseignants prenant en charge des heures d’études dirigées après la classe. Enfin, 120 millions d’euros ont été budgétés pour des « mesures catégorielles ».

Par ailleurs, le gouvernement va affecter 1,8 milliard d’euros supplémentaires au budget de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, soit une progression de 7,33% par rapport à 2007. Toutefois, aucune création de poste n’est prévue. En effet, le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche souhaite seulement « pérenniser l’emploi scientifique », c’est-à-dire remplacer les 6 800 départs à la retraite prévus dans le secteur, sans création de poste. Le ministère bénéficiera en tout de 23,28 milliards d’euros en crédits de fonctionnement.

Quatorze organisations de l’Education ont profité de l’annonce du projet de budget pour rendre publique mercredi 26 septembre 2007, leur réponse à la « lettre aux éducateurs » de Nicolas Sarkozy. Il s’agit d’une lettre ouverte dans laquelle ils demandent « un autre budget » pour l’Ecole et une « autre politique » que celle « guidée par la seule réduction des coûts ».

Source : La Tribune, Le Figaro

Partagez l'article

Google

Les commentaires sont fermés .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.