Le dossier unique d’admission devrait être instauré dans le Nord-Pas-de-Calais dès le printemps 2008. Selon le rectorat, « une concertation s’engage avec les IUT pour aboutir à l’intégration de tous les acteurs de l’enseignement supérieur ». L’année dernière, la coordination des admissions en STS et en CPGE a été expérimentée. De même, toutes les universités du Nord-Pas-de-Calais s’accordaient pour tester le dispositif d’orientation active. Dans le cadre du futur dossier unique, ces deux initiatives vont fusionner.

41 652 élèves était en terminale en 2006-2007 dans l’académie de Lille. Plus de 115 000 vœux d’orientation vers une section STS ou CPGE ont été enregistrés. Suite à cette prise de renseignement, 58 778 dossiers ont été adressés dans les établissements par les candidats. Fin juin, 96% des candidats avaient obtenu une proposition d’admission en STS (contre 94% l’année précédente) et 87% des capacités d’accueil étaient déjà occupées.

Par ailleurs, au niveau des universités de l’académie, 9 139 dossiers ont été traités. 66% des candidats ont été encouragés à poursuivre leur projet. 13% ont été invités à un entretien complémentaire d’orientation. Selon Christian Sergheraert, président de l’université Lille-II, « 25% des étudiants ont été influencés par l’avis donné lors de la procédure d’orientation active ». Le dossier unique d’orientation existe déjà dans les académies de Nantes et Poitiers.

Source : AEF