Les études dirigées : une réalité pour un millier de collèges le 5 novembre

- Dans ce cadre, les élèves du collège Max-Jacob (Finistère) pourront s’initier entre autres au rugby et à la danse bretonne

Les études dirigées, annoncées en juin par le ministre de l’Education nationale, Xavier Darcos, démarreront après les vacances de la Toussaint pour les établissements classés éducation prioritaire. Les académies d’Aix-Marseille, de Lille, de Rennes et de Créteil n’ont toutefois pas attendu cette échéance. Le dispositif sera animé par des enseignants, des bénévoles, et ouvert aux élèves sur la base du volontariat.

Ainsi, à partir du 5 novembre, le collège Max-Jacob, à Quimper, accueillera les élèves le souhaitant, tous les soirs de 16h30 à 18h30. « Il me reste quelques détails à régler », déclare Jean-Pierre Josse, principal du seul collège ZEP de Quimper. « J’ai en tout et pour tout, huit semaines pour tout mettre en place : trouver des partenaires, négocier, communiquer avec les familles, vérifier que les règles de sécurité sont respectées », précise-t-il.

Quel programme sera réservé aux collégiens ? Jean-Pierre Josse souhaite initier les élèves au rugby, à la danse bretonne et au métier de bibliothécaire. Toutefois, l’essentiel n’est pas oublié. En effet, l’aide aux devoirs sera animée par un enseignant motivé. Reste une inconnue, le nombre d’élèves intéressés. « On enverra une lettre à toutes les familles avant les vacances. Je n’ai aucune idée des effectifs que nous auront à prendre en charge », conclut le principal.

Source : Ouest-France

Partagez l'article

Google

Les commentaires sont fermés .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.