Sélectionner une page

Une anthologie du théâtre contemporain en Europe


Les fous de théâtre vont être contents ! Pour eux, sortie d’un livre sur le meilleur du théâtre en Europe, de 1945 à nos jours…

Une anthologie du théâtre contemporain en Europe

L’Anthologie critique des auteurs dramatiques européens (coéditée avec le SCEREN) est une véritable mine pour s’initier à un répertoire souvent encore mal connu. Coordonné par Michel Corvin, universitaire, grand spécialiste du théâtre contemporain, l’ouvrage comprend 140 extraits d’œuvres de 132 auteurs. Les extraits des pièces sont précédés d’un ensemble de textes rédigés par des spécialistes, qui dressent un état des lieux de la situation et des évolutions de l’écriture dramatique dans les différents pays européens.
L’ouvrage débute ainsi par un mini-dossier sur l’Europe du Nord, détaillant la situation dans chaque pays, et comprenant par exemple un texte dédié au théâtre en Islande intitulé « De la tradition à la modernité ». Vient ensuite un mini-dossier sur l’Europe de l’Est, toujours découpé en sous-chapitres détaillés (URSS-Russie, Biélorussie, Ukraine), avec une très intéressante introduction consacrée au thème de l’asservissement du théâtre dans les pays du bloc socialiste. Puis l’Europe anglophone, germanophone etc.

« Le moi et ses monstres »



Les extraits d’œuvres à proprement parler viennent donc après cette série de mini-dossiers consacrée aux différents pays de l’Europe. Les extraits sont subdivisés en 3 chapitres : « Le moi et ses monstres », « Heur(t)s et malheurs de la société », et « Histoire, politique et visions du monde ». Chaque extrait d’œuvre est introduit par une courte biographie de l’auteur retenu et les trois chapitres cités sont eux-mêmes sous-divisés en parties passionnantes : par exemple, on trouve dans le chapitre « Le moi et ses monstres », une sous-partie intitulée « est-ce ainsi que les hommes s’aiment », avec des textes de Peter Handke, Roland Schimmelpfennig ou encore Per Olov Enquist. Dans le second chapitre, « Heur(t)s et malheurs de la société », une sous-partie intitulée « Paumés et exclus » contient des extraits d’Edward Bond, de Janusz Glowacki ou encore de Vladimir Sorokine. Enfin, dans le chapitre « Histoire, politique et visions du monde », on retient plus particulièrement la sous-partie intitulée « Fascismes et nazisme au tribunal du théâtre », avec des textes de Martin Walser, Rolf Hochhut ou encore Peter Nàdas.
L’ouvrage permet d’avoir une vue d’ensemble complète et en même temps précise des grands noms et des grandes thématiques du théâtre contemporain. Et de saisir à quel point sa langue est fille d’une « syntaxe opulente en promesses* ».


*Brian Friel La Dernière classe, Anthologie critique des auteurs dramatiques européens citée, p 626

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire – VousNousIls.fr 1 bis rue Jean Wiener – Champs-sur-Marne 77447 Marne-la-Vallée Cedex 2.

E-books gratuits

160 e-books à télécharger gratuitment

Newsletter

Dernier Reportage

Chargement...