Darcos : Des études surveillées dans 1 119 collèges

- Le ministre de l’Education se prononce également pour l'instauration d'un service minimum

1 119 collèges d’éducation prioritaire seront concernés par la mise en place d’études surveillées. C’est ce qu’annonce Xavier Darcos, ministre de l’Education nationale. Dans un entretien au Parisien publié aujourd’hui lundi 3 septembre 2007, le ministre se prononce également pour l’instauration d’un service minimum. « Ce dont je veux parler avec les syndicats, qui en sont d’ailleurs d’accord, c’est de prévoir l’accueil des élèves, au moins jusqu’au collège, les jours de grève », affirme-t-il.

Par ailleurs, il déclare que les épreuves du baccalauréat pourraient se dérouler dans des « universités, des gymnases, des centres d’examen » afin que dans certains collèges, les conseils de classe ne se tiennent pas « dès fin mai », ce qui fait perdre un mois de cours aux élèves.

Selon le ministre, la surveillance pourrait être assurée par d’autres agents que les professeurs. Et la correction des copies pourrait être effectuée par des enseignants, sur la base du volontariat, en dehors des heures de cours. « La rémunération de la correction devra être plus élevée qu’elle ne l’est actuellement », souligne-t-il. Enfin, pour Xavier Darcos, généraliser le principe du redoublement est « une mauvaise tactique ». Il se déclare en revanche favorable à des groupes de niveaux.

Source : LeJJD.fr, Le Monde

Partagez l'article

Google

Les commentaires sont fermés .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.