Autonomie des universités : le conseil des ministres adopte le projet de loi

- Pour François Fillon, ce ''n'est que le début'' du vaste chantier de réforme de l'enseignement supérieur

Le conseil des ministres a approuvé mercredi 4 juillet 2007, le projet de loi sur l’autonomie des universités. Il prévoit de généraliser l’autonomie à toutes les universités dans un délai de cinq ans après publication de la loi. Ce texte devrait être adopté cet été lors de la session extraordinaire du Parlement. Le Sénat en débattra à partir du 11 juillet et l’Assemblée nationale à partir du 23 juillet.

Le projet de loi qui a été présenté en Conseil des ministres est « essentiel » mais « n’est que le début » du vaste chantier de réforme de l’enseignement supérieur, a déclaré François Fillon. Hier lors de son discours de politique générale, le Premier ministre l’a répété, la réforme de l’université est « la plus importante de la législature ». « Nous allons rebâtir l’université française », a-t-il affirmé.

François Fillon a ainsi confirmé le déblocage d’une enveloppe de « 5 milliards d’euros supplémentaires d’ici 2012 » pour rénover l’université. L’objectif avoué est de « conduire 50% de notre jeunesse vers un diplôme de l’enseignement supérieur, et faire de nos universités des pôles d’excellence ». Ces annonces ont été en partie saluées par l’UNEF. « On sait enfin pourquoi cette réforme importante a été engagée, et nous partageons les objectifs annoncés », a déclaré Bruno Julliard, son président.

Par ailleurs, concernant l’école, François Fillon souhaite poursuivre « la réforme structurelle engagée en 2005 » lorsqu’il était ministre de l’Education nationale. Il s’agit en l’occurrence, du renforcement de la liberté pédagogique, de l’acquisition d’un socle commun de connaissances, de la revalorisation des filières professionnelles et de la généralisation du soutien scolaire individualisé.

Source : AP, La Tribune, Le Figaro

Partagez l'article

Les commentaires sont fermés .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.