Bretagne : L’enseignement bilingue breton-français au collège menacé ?

- Un projet d’arrêté ministériel redéfinit les programmes de langues régionales pour le primaire

L’enseignement bilingue breton-français au collège est-il menacé ? L’Union des enseignants de breton (UGB) le pense. Cette association estime que le ministre de l’Education nationale Xavier Darcos « prépare l’enterrement de l’enseignement bilingue breton-français au collège ». En effet, un projet d’arrêté ministériel soumis au Conseil supérieur de l’Education mardi 3 juillet 2007, redéfinit les programmes de langues régionales pour le primaire. Jusqu’à présent, l’enseignement des langues régionales à l’école primaire reposait sur un arrêté de 2003, qui ne définissait pas précisément le niveau de compétences à atteindre à la fin du CM2. Le nouvel arrêté est plus précis.

« Les objectifs retenus par l’arrêté sont situés au niveau A2 du cadre européen commun de référence pour les langues qui sert de document de base pour l’enseignement des langues en France », explique Gwenole Larvol, président de l’UGB. Or ce niveau A2 est dit « de niveau intermédiaire ou de survie ». L’objectif est d’avoir des élèves de CM2 capables d’avoir dans la langue régionale « des échanges très brefs même si, en règle générale, ils ne comprendront pas assez pour poursuivre une conversation », précise Gwenole Larvol.

« On voit mal, dans ces conditions, quel pourrait être l’avenir de l’enseignement bilingue dans le secondaire où les élèves sont censés suivre la moitié de leurs cours, notamment de mathématiques ou d’histoire géographie, dans cette langue », ajoute-t-il. Et de conclure, « nous demandons la révision de ce texte et l’adaptation des objectifs en langue bretonne en fin d’école primaire aux exigences de l’enseignement secondaire bilingue breton-français ». Selon l’UGB, plus de 11 000 élèves sont inscrits dans les différentes filières de l’enseignement bilingue.

Source : Le Télégramme de Brest, Diwan Breizh

Partagez l'article

Les commentaires sont fermés .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.