Les académies d’Ile-de-France ont dressé un premier bilan suite à l’expiration samedi 30 juin du délai fixé aux parents pour effectuer une demande de dérogations à la carte scolaire. Les résultats sont contrastés mais il n’y a pas eu d’explosion des demandes. Seul le Val-d’Oise a été submergé. Plus de 1 400 demandes ont été déposées par les parents contre 400 en 2006. Les autres départements franciliens ont recensé entre 200 et 300 demandes supplémentaires.

Le ministre de l’Education nationale Xavier Darcos a déclaré lundi 2 juillet 2007 sur RMC Info que l’assouplissement de la carte scolaire pour la rentrée 2007 « n’a pas créé de pagaille folle ». « Les parents sont contents de cette nouvelle liberté qui n’a pas créé de fortes disparités », a-t-il ajouté.

Mais quelles sont les motivations des familles ayant franchi le pas ? La raison principale est d’ordre pratique. L’établissement souhaité voire rêvé est soit plus proche du domicile, soit mieux desservi par les transports, soit mieux fréquenté, plus coté… Pour un ancien prof reconverti dans la communication à Bordeaux, « l’assouplissement bénéficiera surtout aux parents les mieux informés, qui se débrouillaient déjà avant ». Une réponse sera apportée aux familles au plus tard le 20 juillet.

Source : Libération, Le Figaro