Aldona Vilkeliene, la musique pour l’épanouissement des personnes malades et handicapées.

Depuis 10 ans, cette enseignante lituanienne s’engage pour faire reconnaître les vertus thérapeutiques de la musique. Un engagement qui lui a valu le titre d’Enseignant de l’Année. Un prix, décerné par le ministère lituanien de l’Education, qui récompense, chaque année, l’expérience pédagogique et le caractère innovant de l’enseignement d’un professeur 1.

En Lituanie, Aldona Vilkeliene n’est rien de moins qu’une pionnière. En 1997, dans la petite ville d’Alytus où elle enseigne la musique, cette pianiste crée un centre d’éducation artistique alternatif. Une appellation vague qui cache en réalité des cours d’éveil musical pour les enfants handicapés. Les premiers en Lituanie, à une époque où le pays commencait tout juste à émerger des difficultés économiques et “ où l’engagement social et caritatif était encore inconnu ” se souvient Aldona Vilkeliene.

Nulle compétition entre les enfants. Les progrès de chacun se mesurent individuellement. Comme cette jeune fille atteinte de paralysie. Elle ne pouvait bouger qu’un seul doigt. “ Au bout de 4 ans de cours, elle a réussi à jouer toute une mélodie au piano ” s’émerveille encore Aldona Vilkeliene. Résultat, les enfants s’épanouissent.  » Bien qu’il n’y ait pas d’étude sur les répercussions de cet enseignement sur la scolarité de ces élèves, les parents et les enseignants notent qu’ils sont devenus plus audacieux, ils n’hésitent plus à s’exprimer, leur motivation pour apprendre est plus grande. Enfin, l’échange avec les autres enfants est facilité, quand ces derniers les voient chanter ou jouer de la musique. Ils sont respectés pour leur talent « , précise l’enseignante. Actuellement son équipe à Alytus travaille avec quatre enfants, mais la liste d’attente est dix fois plus longue.

Ce n’est pas son histoire personnelle, mais bien son insatiable curiosité qui l’a poussée sur la voie de l’enseignement musical pour les personnes malades et handicapées. Grâce à ses contacts à l’étranger, l’enseignante découvre cette méthode de travail et décide de l’appliquer en Lituanie. En 2000, elle soutient sa thèse portant sur l’intégration par la musique des enfants handicapés. C’est une première en Lituanie. Devenue professeur en 2002, Aldona Vilkeliene transmet aujourd’hui son savoir aux étudiants en maîtrise de pédagogie.

“ Dostoïevski dit que la beauté sauvera le monde, mais je ne le crois pas ”, affirme cette enseignante. Ce n’est pas tant les émotions provoquées par l’art ou la musique qui sont importantes. Mais bien la capacité à communiquer autour de ces émotions, qui est déterminant pour guérir ou, du moins, redonner goût à la vie. Aujourd’hui, Aldona Vilkeliene diversifie ses activités. Elle assure des séances d’éveil musical dans les divers hôpitaux lituaniens. Pour que les personnes âgées des services de gériatrie, ou celles atteintes de cancer ne perdent pas espoir.

Mais Aldona Vilkeliene ne s’arrête pas là. Elle s’intéresse aussi à la musique traditionnelle. Elle collabore avec un centre autrichien de musique ethnique, avec lequel elle organise des séminaires très appréciés des étudiants en médecine. “ En effet, les chants polyphoniques lituaniens ont un grand pouvoir guérisseur ”, explique-t-elle. Les refrains exercent une véritable catharsis, en faisant jaillir les émotions hors du corps.


“ Le prix d’enseignant de l’année la réjouit. Mais ce n’était en aucun cas le but de mes efforts ”, se défend cette enseignante atypique et modeste. Qui s’est également présentée aux dernières élections municipales d’Alytus. Son objectif ? Faire avancer les choses encore plus vite. Elle n’a malheureusement pas été élue. Mais, gageons qu’elle n’en restera pas là.


 


Marielle Vitureau


 


(1) Depuis sa création en 1998, le titre de l’Enseignant de l’Année a récompensé 47 enseignants en Lituanie. Le prix 2006 a été décerné, en mars 2007, à cinq enseignants qui recevront une prime de 3700 euros.


 


(2) Aldona Vilkeliene souhaiterait partager son expérience avec des professeurs ayant la même démarche. Son mail : vilkeliena@yahoo.com  

Aldona Vilkeliene en cinq dates

1997 : Création de la classe Credo, pour l’éveil musical des enfants handicapés
2000 : Aldona Vilkeliene soutient sa thèse sur l’intégration des enfants handicapés par la musique


2002 : Cours sur les vertus thérapeutiques et pédagogiques de la musique à l’université pédagogique de Vilnius
2005 : Conférence à Cambridge sur les effets thérapeutiques des chants traditionnels polyphoniques lituaniens
2007 : Prix de l’Enseignant de l’Année

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.