C’est bien dommage : il semble en effet que le sport ne fasse pas partie de la culture universitaire française. Et pourtant, quelle meilleure façon de faire retomber le stress au moment des examens que de pratiquer une activité physique régulière ?

Sans parler de l’aspect social : la pratique d’un sport est un excellent moyen pour les étudiants de sortir de leur isolement. Une table ronde sera d’ailleurs consacrée à ce thème lors de cette journée du 23 juin.

La réforme des universités est certes nécessaire : il faudrait aussi faire naître, dans la foulée, si l’on peut dire, une tradition du sport universitaire français.