Xavier Darcos l’a promise, l’Inspection académique des Pyrénées-Atlantiques l’a mise en pratique. En effet, les circulaires définissant les limites de « la nouvelle carte scolaire » ont été envoyées dans les collèges et les lycées du département. La réaction ne s’est pas fait attendre au niveau syndical.

« Ce n’est pas la partie de poker menteur que représente la nouvelle possibilité de demander une inscription dans tel ou tel établissement qui résoudra les problèmes d’échec scolaire, de manque de moyens, d’angoisse des parents », a réagi Jean-Jacques Le Masson, secrétaire départemental de la FSU. Les solutions à l’échec scolaire des élèves nécessitent « un examen attentif des réalités locales », a-t-il ajouté.

Pour bénéficier d’une dérogation à la carte scolaire, le dépôt des dossiers doit être effectué au plus tard le 30 juin. Les réponses seront données avant le 20 juillet. Une « note d’information » et les formulaires à imprimer sont disponibles sur le site de l’Inspection académique.

Source : Sud Ouest