78,7% des Français âgés d’environ 17 ans sont des « lecteurs efficaces », selon les résultats 2006 des évaluations en lecture pratiquées dans le cadre de la Journée d’appel de préparation à la défense (JAPD) publiés dans une note de la DEPP de mai 2007. Ils étaient 79,6% en 2005.

Les jeunes éprouvant des « difficultés sévères » sont 4,8% en 2006 contre 4,3% en 2005, soit une progression de 0,5 points. Cette évolution constatée « à la JAPD, ne peut être considérée comme très significative au plan statistique, mais doit alerter », commente la DEPP

De même, les « lecteurs médiocres » représentent 9,6% des jeunes, contre 9,5% en 2005 et ceux ayant de « très faibles capacités » sont 6,9% en 2006, contre 6,6% en 2005. Ces résultats sont issus d’épreuves que passent, chaque année, environ 800 000 jeunes.

Source : Le Monde