Engager la réforme des universités le plus rapidement possible. Tel est le souhait de la ministre de l’Enseignement supérieur Valérie Pécresse. Elle a d’ailleurs annoncé lundi 21 mai 2007, qu’elle engageait « dès cette semaine la concertation » avec les organisations syndicales et les présidents d’université.

« Nous allons nous donner les moyens d’être prêts le plus rapidement possible », a-t-elle précisé. Avant d’ajouter qu’il s’agissait d’une réforme qui portait « sur l’ensemble de l’enseignement supérieur ». Elle a précisé qu’elle pensait aux questions de la revalorisation des carrières des enseignants et de la vie étudiante.

Sources : AP, Reuters