Selon un rapport de l’IGEN et de l’IGAENR, « le stage en responsabilité, au sein duquel le stage filé joue un rôle majeur, répond à un réel objectif de formation et à une authentique attente des PE2 (professeurs des écoles stagiaires, deuxième année) ». Ce rapport est consultable sur le site du ministère depuis hier 24 mai 2007.

Le stage filé a apporté une dimension « véritablement nouvelle » à la formation des maîtres, expliquent les inspections générales. D’ailleurs, les PE2 sont « très favorables au principe du stage filé ». Toutefois, ils trouvent que la charge de travail est considérable.

Ils estiment que ce stage représente « au total 50% de leur temps de travail et ils le ressentent comme une préoccupation excessive voire exclusive ». L’IGEN et l’IGAENR observent ainsi que le stage filé doit faire l’objet de quelques aménagements. Elles proposent donc qu’une convention cadre soit signée entre le recteur et le directeur de l’IUFM.

Sources : media.education.gouv.fr/file/26/7/5267.pdf, AEF