Pourquoi il ne lira pas la lettre de Guy Môquet

Lu dans Le Figaro samedi, un texte saisissant : "Pourquoi je ne lirai pas la lettre de Guy Môquet". Un enseignant, Michel Ségal, professeur de collège en ZEP, y explique pourquoi il refuse de lire à ses élèves la lettre de Guy Môquet. Ce n'est évidemment pas une provocation gratuite et il donne des explications convaincantes. Et accablantes.

« Je ne la lirai pas parce que cette lettre me fait honte, honte de la maturité d’un adolescent il y a plus de soixante ans face à l’infantilisation construite par notre école de ceux du même âge aujourd’hui ». L’enseignant, on le voit, ne met nullement en cause les élèves, qui ne sont pas responsables de leur état d’mmaturité. Il poursuit : « Je ne la lirai pas parce que, même âgés de 16 ans, mes élèves ne sont que de petits enfants bien incapables d’appréhender son contenu et resteront sans doute ainsi toute leur vie : ainsi en a décidé notre école ».
Les responsables, ce sont les gouvernements successifs, qui ont fabriqué des programmes où l’on n’apprend plus rien aux élèves. Michel Ségal dénonce une école qui « demande aux enfants de réinventer eux-mêmes les règles d’écriture ou de syntaxe », qui « leur apprend le mépris du patrimoine et la méfiance du passé », qui préfère « demander à des enfants d’analyser des ‘documents’ plutôt que de leur enseigner des dates et des événements ».
Enfin, lire cette lettre est absurde, parce que de toute façon les élèves « ignorent les événements auxquels elle se réfère », et que « l’école a délibérément détruit l’autorité qui pourrait permettre une lecture et une écoute attentives ».

Le constat dressé par l’enseignant est terrible. Pour lui, c’est clair : l’école ne remplit plus sa mission, « instruire ». Alors se demande-t-il, à quoi bon lire cette lettre

Partagez l'article

11 commentaires sur "Pourquoi il ne lira pas la lettre de Guy Môquet"

  1. cigale  24 mai 2007 à 21 h 36 min

    Effectivement peut être que dans un premier temps, ces élèves n’auraient pas vu la portée de cette magnifique lettre mais n’est-ce pas à l’enseignant de tout faire pour qu’ils en découvrent toute l’étendue. Si la prof de mes enfants avait eu la même vision des choses et qu’elle ait trouvé ces élèves immatures, ils n’auraient jamais eu la chance de rencontrer et d’écouter des témoins des camps de concentration, et donc eu l’envie d’en savoir plus sur le sujet. Et je trouve que c’est cela le plus important !! Signaler un abus

  2. cimo  25 août 2007 à 17 h 00 min

    c’est consternant,même si l’on ne peut être que d’accord sur le constat d’échec de notre éducation nationale c’est là une bonne occasion de faire connaître ce passé.Signaler un abus

  3. Anouck  26 septembre 2007 à 17 h 47 min

    J’ai 17 ans et le 22 octobre, le président a décidé qu’on écouterait cette lettre . La plupart des gens de ma classe ne savent pas qui est guy moquet mais le fait qu’on la lise ne changera rien . Ils seront toujours les mêmes . Sarkozy a choisit cette lettre parce qu’elle est dépourvue de considération politique . Guy Moquet était communiste, il est mort en croyant en ses idées . Si en lisant cette lettre, on ne nous dit pas pourquoi il est mort ( c’est à dire pour le communisme et la france ) il est inutile qu’on nous lise cette lettre . Se sont des gens de droite qui ont dénoncé Guy Moquet aux Officiers Allemands . Que cherche Sarkozy ? Signaler un abus

  4. nadpey  16 octobre 2007 à 19 h 57 min

    Beaux commentaires dans l’ensemble mais ces personnes bienpensantes (comme le dirait Brsassens) ne se posent pas les vraies questions par rapport à cette lettre. Au collège, l’enseignement de la résistance et de l’Occupation se font déjà et heureusement que les professeurs n’ont pas attendu M. Sarkozy pour prendre des exemples de lettres de résistants pour illustrer leurs propos. D’autre part, j’argumenterai plus dans deux sens : pourquoi Guy Moquet et pas un autre ?… d’autre part renseignez vous d’abord sur qui est Guy Moquet et comment son histoire fut récupérée après guerre… ? Là se pose le vrai problème de la lecture d’un tel document en classe !Signaler un abus

  5. ludo  22 octobre 2007 à 16 h 11 min

    La réaction de ce prof. est logique, n’oublions pas qu’il enseigne dans un établissement où la violence est le nerf de la guerre. Cette lettre de Guy Moquet aura une valeur et un impacte sur des jeunes qui commence par respecter autrui. En somme cette lecture ce mérite. Signaler un abus

Les commentaires sont fermés .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.