Pourquoi il ne lira pas la lettre de Guy Môquet

Lu dans Le Figaro samedi, un texte saisissant : "Pourquoi je ne lirai pas la lettre de Guy Môquet". Un enseignant, Michel Ségal, professeur de collège en ZEP, y explique pourquoi il refuse de lire à ses élèves la lettre de Guy Môquet. Ce n'est évidemment pas une provocation gratuite et il donne des explications convaincantes. Et accablantes.

« Je ne la lirai pas parce que cette lettre me fait honte, honte de la maturité d’un adolescent il y a plus de soixante ans face à l’infantilisation construite par notre école de ceux du même âge aujourd’hui ». L’enseignant, on le voit, ne met nullement en cause les élèves, qui ne sont pas responsables de leur état d’mmaturité. Il poursuit : « Je ne la lirai pas parce que, même âgés de 16 ans, mes élèves ne sont que de petits enfants bien incapables d’appréhender son contenu et resteront sans doute ainsi toute leur vie : ainsi en a décidé notre école ».
Les responsables, ce sont les gouvernements successifs, qui ont fabriqué des programmes où l’on n’apprend plus rien aux élèves. Michel Ségal dénonce une école qui « demande aux enfants de réinventer eux-mêmes les règles d’écriture ou de syntaxe », qui « leur apprend le mépris du patrimoine et la méfiance du passé », qui préfère « demander à des enfants d’analyser des ‘documents’ plutôt que de leur enseigner des dates et des événements ».
Enfin, lire cette lettre est absurde, parce que de toute façon les élèves « ignorent les événements auxquels elle se réfère », et que « l’école a délibérément détruit l’autorité qui pourrait permettre une lecture et une écoute attentives ».

Le constat dressé par l’enseignant est terrible. Pour lui, c’est clair : l’école ne remplit plus sa mission, « instruire ». Alors se demande-t-il, à quoi bon lire cette lettre

Partagez l'article

11 commentaires sur "Pourquoi il ne lira pas la lettre de Guy Môquet"

  1. Caramel  21 mai 2007 à 15 h 27 min

    Quelle catastrophe !!!! cet enseignant a eu raison de prendre la parole, son texte est édifiant : on comprend vraiment à quel point l’éducation nationale touche le fond…Signaler un abus

  2. jojo  23 mai 2007 à 15 h 16 min

    pretexte à deux balles, qui va dans le sens des idées de ce gouvernement, détruire à tout prix l’éducation nationale, les enfants sont bien plus mature que ne pouvait l’être ce pseudo enseignant a leur âge, la seule différence avec lui est qu’ a ces jeunes ont ne fera pas avaler n’importe quoi tout ce pataquès n’est que brouillard orchestréSignaler un abus

  3. amande  23 mai 2007 à 17 h 26 min

    ils peuvent comprendre !!!! d’accord avec Jojo !!! pas d’accord avec le prof du FigaroSignaler un abus

  4. jean-alain  23 mai 2007 à 17 h 31 min

    je partage complètement le point de vue de Michel Ségal : cette lettre ne doit pas être lue si la capacité d’écoute et de compréhension ne sont pas là. Respect, silence, admiration, immense admiration, lui sont dûs. C’est tout.Signaler un abus

  5. pépino  24 mai 2007 à 19 h 03 min

    Je ne partage pas le choix de ce professeur. En agissant de la sorte il fait le jeu de cette infantilisation qu’il condamne… dommage.Signaler un abus

Les commentaires sont fermés .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.