La baisse des effectifs en ZEP nécessaire mais pas suffisante

- Des solutions alternatives à la réduction du nombre d’élèves par classe

Dans le cadre d’une journée sur l’avenir de l’éducation prioritaire, l’observatoire des zones prioritaires (OZP) a abordé la question de la baisse des effectifs des classes de ZEP. La plupart des intervenants considèrent cette mesure nécessaire, sous certaines conditions, mais surtout insuffisante.

Ainsi Marc Douaire, secrétaire national du SGEN-CFDT, estime que la baisse du nombre d’élèves n’est pas efficace en soi et dépend des niveaux scolaires. Le syndicaliste préconise la constitution de groupes de compétences ou de groupes de besoins qui ne nécessite pas forcément une réduction du nombre d’élèves par classe.

L’idée de faire intervenir deux professeurs au lieu d’un a aussi été proposée comme alternative à la baisse des effectifs. Des participants préconisent enfin la réduction de la taille des établissements scolaires en ZEP. Cela permettrait d’avoir une équipe pédagogique resserrée et de passer plus de temps avec chaque élève en conseil des maîtres.

Source : AEF

Partagez l'article

Les commentaires sont fermés .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.