Pour sauver son mari, qu’elle adore, de la maladie, elle est persuadée qu’elle doit révéler un terrible secret qu’elle a tu par amour durant des années. Son mari, officier de police durant l’apartheid, a fait disparaître nombre de victimes. Personne n’a jamais su ce qu’elles étaient devenues. Sauf son épouse. Elle seule sait qu’il a enfoui les os des victimes dans leur jardin, sous leurs rosiers. Elle finira par tout avouer.
La BBC interviewe une des actrices ayant incarné Jennifer, l’épouse du monstrueux officier.
Pour l’actrice, cette pièce permet de faire comprendre aux élèves, de façon frappante, ce que furent les atrocités de l’apartheid. Le théâtre a ici une véritable vocation éducative, et contribue à la connaissance de l’Histoire.
Est-ce que pour vous, amis lecteurs, le théâtre est un puissant moyen d’apprendre et de comprendre l’histoire ? Un moyen plus percutant qu’un cours d’histoire traditionnel ?