Roland Veuillet, conseiller principal d’éducation, a refusé samedi 7 avril 2007, la solution proposée par le ministère de l’Education nationale. Ce dernier lui avait accordé mercredi 4 avril une affectation dans l’académie de Nîmes. Affectation que Roland Veuillet réclamait depuis une mutation disciplinaire en 2003 de Nîmes à Lyon.

« C’est une affectation vague et provisoire, une mesure qui n’est définie par aucune réglementation statutaire et qui ne me garantit pas le retour à mon ancien poste au lycée Dhuoda de Nîmes, comme je le demande », a-t-il déclaré. « Je n’ai pas eu gain de cause, je poursuis mon combat », a-t-il ajouté. Il a donc repris une course à pied de 1 000 km entamée lundi dernier autour de son ministère de tutelle.

Source : France 3