Bilan positif de la loi sur le voile à l’école

- Les acquis de la loi restent fragiles

L’inspectrice générale de l’éducation nationale Hanifa Chérifi vient de remettre à Gilles de Robien un rapport sur le bilan de la loi sur le voile à l’école. 639 cas d’élèves présentant des signes religieux ont été recensés en 2004-2005, soit moins de 50 % des signes recensés l’année précédente. Plus de 82% des cas se concentrent dans six académies à forte population immigrée (Strasbourg, Lille, Créteil, Montpellier, Versailles et Lyon).

La grande majorité des élèves a accepté de retirer leur signe religieux. Les refus ont débouché sur 47 exclusions définitives des établissements. Le rapport note aussi 96 départs volontaires des élèves des établissements vers le privé en France ou l’étranger.

Le bilan quantitatif apparaît donc positif mais l’auteur du rapport estime que les acquis de la loi restent fragiles. Hanifa Chérifi note que certaines élèves ont totalement abandonné le port du voile mais d’autres le remettent à la sortie des établissements. Toutefois cette loi sur les signes religieux ostensibles n’a pas vocation à s’appliquer en dehors de l’école.

Source : Le Monde

Les commentaires sont fermés .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.