Les présidentielles vues de l’école

Au collège de Mundolsheim1, Christophe Poinsignon et ses élèves de troisième travaillent activement sur l’élection présidentielle : tout en réalisant un blog2 qui suit et analyse la campagne, ils organisent au sein de leur établissement de vraies fausses élections présidentielles. Premier tour le 14 avril !

Quelle a été la genèse de ce projet ?
Dès la rentrée, j’ai trouvé la période des élections propice au lancement d’un projet un peu original. Très vite, l’idée de créer un blog s’est imposée : ce médium donnerait l’occasion aux élèves d’écrire, d’être lus et peut-être aussi de réfléchir aux contenus proposés par Internet. Dans un premier temps, je me suis auto formé pour comprendre le fonctionnement des blogs et choisir une plate-forme qui permettait la modération des commentaires et l’insertion de vidéos, images et autre objets multimédia. En parallèle, j’avais très envie de faire participer pleinement cette génération – que l’on taxe trop facilement d’indifférence politique – aux élections, de lui donner un droit de vote en organisant des élections « factices » auxquelles tous les troisièmes du collège pourraient participer.

Ce projet a-t-il exigé un aménagement du temps de travail et des cours ?
Non, car il se déroule « hors classe ». Tous les mardis matins, je profite de mon temps libre pour préparer la conférence de rédaction que nous tenons le même jour entre midi et deux heures. J’y retrouve quinze à vingt élèves, la plupart appartenant aux trois classes dont j’ai la charge, les autres venant nous aider ponctuellement. Lors de ce rendez-vous hebdomadaire, nous discutons des prochains sujets à traiter, des actions à organiser. La dernière fois, nous avons ainsi décidé – sur proposition d’un élève – d’interviewer prochainement des citoyens réagissant aux affiches électorales. Une fois la répartition des tâches effectuée, les élèves rédigent leurs articles, corrigent leurs textes, illustrent le blog – dans le cas de cette élève qui nous fait de superbes caricatures – ou en gèrent les aspects techniques.

Les élèves participent-ils également à l’organisation des élections ?
Oui, même si leur mise en place a eu lieu en amont et grâce à l’aide d’une collègue très engagée sur cette partie du projet. Ensemble, nous avons conçu les fiches d’inscription aux listes électorales remplies par les élèves et les cartes d’électeurs, puis mis au point un planning calqué sur le véritable calendrier. Une fois cette logistique assurée, les élèves interviennent à leur tour. Par exemple, mardi dernier, nous avons fixé la liste des tâches à accomplir pour le premier tour des élections : quand préparer la salle de vote ? Comment réaliser les interviews et sondages à la sortie des urnes ? Quels élèves seront les scrutateurs lors du dépouillement ? Tout est fait pour retrouver les conditions exactes d’une vraie élection.

Justement, quels objectifs pédagogiques visez-vous avec ces projets ?
Concernant le blog, je souhaite surtout faire écrire les élèves, les amener à maîtriser la langue écrite indispensable à l’expression. Son actualisation, qui propose une vraie cohérence avec les objectifs du b2i3, se prête aussi idéalement à l’éducation aux média, par exemple quand nous comparons les vœux filmés de deux candidats ou les logos des partis politiques. Quant aux enjeux citoyens, ils sont présents dans les deux parties du projet : d’une part, les élèves apprennent à s’engager grâce à une pédagogie de projet qui les motive ; d’autre part, en devenant acteurs de la vie politique, ils comprennent plus facilement le fonctionnement de nos institutions et se sensibilisent au droit de vote. C’est ainsi que plus de 90% d’entre eux ont choisi – alors qu’ils n’y étaient pas obligés – de s’inscrire sur nos listes électorales !


Cécile Desbois


 


(1) Académie de Strasbourg.
(2) Les premiers articles ont été mis en ligne début janvier. Depuis le blog a reçu 900 visiteurs et 3000 connexions.
(3) Informations sur le site du Ministère de l’éducation nationale.

Au sein de l’établissement, comment votre démarche a-t-elle été accueillie ?

Très favorablement. Lorsque j’ai présenté le projet à ma direction, ses seules requêtes ont porté sur un évident droit de regard et la garantie de neutralité du blog. Concrètement, la salle d’informatique a été mise à disposition pour nos conférences de rédaction et une autre salle sera disponible pour les élections au cours desquelles certains collègues viendront nous prêter main-forte.

Les commentaires sont fermés .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.