Remarque au sujet de la Lettre Education du 16 mars 2007

Je me permets d'apporter une précision par rapport à votre lettre du jeudi 15 mars 2007 ''les enseignants mieux payés''.



Concernant les directeurs d'écoles, il ne s'agit pas d'un doublement de l'indemnité mais un doublement de l'augmentation de l'indemnité qui avait été décidée dans le cadre d'un protocole signé avec le syndicat UNSA . L'augmentation étant de 15 euros en septembre 2006, le ministre se contente de la porter à 30 ce qui représente en fait 15 euros de plus en janvier 2007 (la mesure sera rétroactive). Nous sommes loins des 370 euros que vous annoncez.



Excusez-moi d'être un peu susceptible à ce sujet, mais le sujet est particulièrement douloureux en ce moment. La communication du ministre cache la réalité qui est tout autre : les directeurs ont de plus en plus de charges administratives, pour 30 euros de plus et ils se voient sanctionner financièrement dans le cadre de la grève administrative (des retenues sur salaire ont été effectuées parce que certains directeurs ont bloqué des documents). Le ministère reste sourd aux demandes de temps supplémentaire et de véritable compensation financière du travail effectué. Je ne vous demande pas de prendre parti dans ce conflit qui s'éternise, mais simplement de donner des informations qui correspondent à la réalité. Merci.

Je me permets d’apporter une précision par rapport à une dépêche de votre lettre du vendredi 16 mars 2007, « les enseignants mieux payés ».
Concernant les directeurs d’écoles, il ne s’agit pas d’un doublement de l’indemnité mais un doublement de l’augmentation de l’indemnité qui avait été décidée dans le cadre d’un protocole signé avec le syndicat UNSA . L’augmentation étant de 15 euros en septembre 2006, le ministre se contente de la porter à 30 ce qui représente en fait 15 euros de plus en janvier 2007 (la mesure sera rétroactive). Nous sommes loins des 370 euros que vous annoncez.
Excusez-moi d’être un peu susceptible à ce sujet, mais le sujet est particulièrement douloureux en ce moment. La communication du ministre cache la réalité qui est tout autre : les directeurs ont de plus en plus de charges administratives, pour 30 euros de plus et ils se voient sanctionnés financièrement dans le cadre de la grève administrative (des retenues sur salaire ont été effectuées parce que certains directeurs ont bloqué des documents). Le ministère reste sourd aux demandes de temps supplémentaire et de véritable compensation financière du travail effectué. Je ne vous demande pas de prendre parti dans ce conflit qui s’éternise, mais simplement de donner des informations qui correspondent à la réalité. Merci.

Les commentaires sont fermés .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.