L’ensemble des syndicats du primaire appelle à faire grève vendredi 30 mars dans les écoles parisiennes pour protester contre l’attitude du rectorat dans l’affaire de la maternelle de la rue Rampal (XIXe arrondissement). Le SNUipp-FSU, SE-Unsa, Sgen-CFDT, Sud-Education, Snudi-FO, CGT-Education et CNT appellent aussi à manifester une semaine après le placement en garde à vue de la directrice de l’école.

Les organisations dénoncent « l’autoritarisme et l’arbitraire » du recteur de Paris. Lors d’une rencontre avec une délégation d’enseignants, Maurice Quenet a opposé une fin de non-recevoir concernant la demande de protection juridique des fonctionnaires. Il a renvoyé les syndicats vers la préfecture de police au sujet des arrestations aux abords des écoles.

La directrice de l’école Rampal avait été arrêtée et placée en garde à vue après des incidents lors de l’interpellation la semaine dernière d’un homme sans papiers devant son établissement.

Source : Le Nouvel Observateur