Royal-Sarkozy : « L’oubli de l’échec scolaire »

- Une tribune du chercheur Olivier Galland

Olivier Galland, directeur de recherche au CNRS, publie une tribune dans Les Echos à propos des programmes présidentiels respectifs de Ségolène Royal et de Nicolas Sarkozy. Le chercheur estime que la question de l’échec scolaire n’est abordée de front par aucun des deux principaux candidats.

Or, Olivier Galland rappelle qu’une grande partie des problèmes de la jeunesse est liée à l’échec scolaire. Près d’un jeune Français sur cinq sort du système scolaire avec uniquement le brevet des collèges en poche. Certes, Ségolène Royal et Nicolas Sarkozy veulent repenser le dispositif d’éducation prioritaire, assouplir ou supprimer la carte scolaire mais ni le candidat de l’UMP, ni la candidate du PS n’envisage de grandes réformes des méthodes d’enseignement et d’orientation pour réduire l’échec scolaire.

Pourtant des mesures sont possibles, selon le chercheur, comme la refonte de l’examen du CAP en permettant la validation sur la seule partie professionnelle ou la réorganisation complète du système d’orientation dans le secondaire. Olivier Galland conclue que les deux principaux candidats semblent peu concernés par cette jeunesse ordinaire qui voudrait simplement réussir ses études, trouver sa place dans la société et y exercer, plus tard, un métier.

Source : Les Echos

Partagez l'article

Google

Les commentaires sont fermés .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.