Des parents d’élèves allemands de la région du Bade-Wurtemberg, proche de l’Alsace, s’insurgent contre l’enseignement obligatoire du français comme première langue vivante. Déjà appliquée à l’école primaire, cette mesure doit entrer en vigueur dans les lycées à la rentrée prochaine. Les organisations de parents d’élèves contestent cette obligation en précisant qu’en France, on n’oblige pas les élèves alsaciens à apprendre l’allemand.

Le ministère de l’éducation du Bade-Wurtemberg justifie cette décision en soulignant qu’après quatre ans de cours de français à l’école primaire, il est logique que les élèves continuent d’apprendre cette langue. Par ailleurs les autorités estiment que c’est une opportunité donnée aux enfants d’être bilingue allemand-français.

Avec le français obligatoire, les parents d’élèves craignent que les enfants prennent du retard sur l’apprentissage de l’anglais. Le ministère rappelle que les deux langues sont enseignées en même temps.

Source : Le Monde